Résultats IBM - 3eme trimestre 2018

Résultats IBM - 3eme trimestre 2018

Rédigé le 17/10/2018


IBM en repli sur le troisième trimestre

Big Blue a vu son chiffre d’affaires et son bénéfice net reculer lors du troisième trimestre sous l’effet d’un ralentissement des ventes de solutions logicielles et serveurs.

IBM a raté le consensus des marchés pour son troisième trimestre. Après un premier semestre qui l’avait vu renouer avec la croissance, le géant américain a subi un repli de 2% de son chiffre d’affaires à 18,8 milliards de dollars et dégagé un bénéfice net de 2,7 milliards en baisse de 1% sur un an. Le bénéfice par action (non GAAP) ressort à 3,42 dollars. Wall Street tablait sur 19,1 milliards de dollars de CA et un BPA de 3,40 dollars.

Un ennemi : la hausse du dollar 

IBM a souffert d’un ralentissement de sa branche logiciels cognitifs dans la laquelle figure sa plateforme d’IA Watson. Son chiffre d’affaires est en baisse de 6% sur un an à 4,1 milliards de dollars. Les solutions de cloud computing et services technologiques (infrastructure, support technique, intégration) ont réalisé 8,3 milliards de chiffre d’affaires, ce qui représente un recul de 2% par rapport à l’année dernière.

Réalisant plus de 60% de son chiffre d’affaires en dehors des Etats-Unis, IBM a prévenu que la hausse du dollar affecterait ses performances sur le second semestre. (Eureka Presse)

Source : ZDNet

***********

Trimestriels : le retour à la croissance d’IBM s’essouffle déjà

IBM a présenté des résultats trimestriels inférieurs à ses attentes. Le chiffre d’affaires recule de 2% sur un an à 18,76 milliards de dollars tandis que le bénéfice net tombe à 2,69 milliards de dollars, contre 2,73 milliards de dollars un an plus tôt (-1%). Au cours du troisième trimestre, la firme d’Armonk a connu notamment un très net ralentissement des ventes de mainframes. Le chiffre d’affaires de la division Système, qui comprend les serveurs mainframes et les systèmes de stockage de données n’a en effet progressé que de 1%, à 1,7 milliard de dollars, contre une hausse de 25% au trimestre précédent.

Les solutions cognitives ont réalisé un chiffre d’affaires de 4,15 milliards de dollars, en baisse de 6% par rapport à l’année précédente, malgré une demande accentuée pour Watson Health, les solutions de cybersécurité et certaines offres analytiques.

La baisse est moins accentuée pour l’entité Services technologiques et plateformes cloud (qui comprend les services d’infrastructures, le support et les logiciels d’intégration). Malgré une croissance du cloud les revenus reculent en effet de 1% à 8,3 milliards de dollars.

En revanche, l’unité Global Business Services (consulting, gestion des applications et processus globaux) voit son chiffre d’affaires grimper de 1% à 4,1 milliard de dollars, grâce au conseil.

La société s’enorgueillit d’avoir réalisé un chiffre d’affaires de 39,5 milliards de dollars au cours des 12 derniers mois, en hausse de 12%, grâce à ses impératifs stratégiques, à savoir des activités à forte croissance réparties dans toutes ses divisions. Le chiffre d’affaires du cloud progresse ainsi de 20% à 19,0 milliards de dollars.

« Les progrès et l’élan d’IBM réalisés cette année dans les segments émergents et à forte valeur ajoutée du secteur des technologies de l’information reposent sur notre technologie innovante, notre profonde expertise du secteur et notre engagement en matière de confiance et de sécurité », explique dans un communiqué la CEO de Big Blue, Ginni Rometty. « Notre leadership en matière de technologie et de services fournissant des solutions de cloud hybride, d’intelligence artificielle, de blockchain, d’analyse et de sécurité contribue à notre performance globale et aide nos clients à exploiter pleinement la valeur commerciale de ces innovations. »

Si le bénéfice net baisse de 1% à 2,69 milliards de dollars, le bénéfice par action passe de 2,92 dollars à 2,94 dollars, en raison d’un nombre moins élevé de titres en circulation.

En excluant les éléments non récurrents, IBM affiche 3,42 dollars par action, alors que les analystes s’attendaient à 3,40 dollars.

Les actions d’IBM ont reculé de 4,7% à 138,29 dollars en négociation après bourse.

Source : ChannelNews