IBM : Nouveau service de paiement

Rédigé le 05/04/2019


IBM surprend et choisit la plateforme Stellar pour son nouveau service de paiement

Ce qui est le plus surprenant et peut-être même un peu avant-gardiste à propos de International Business Machines (NYSE: NYSE:IBM) dans le récent lancement du service de paiement Blockchain World Wire n’est pas le fait qu'un grand nom tel qu'IBM se lance dans se domaine, ni que le service soit basé sur une technologie blockchain. Le plus surprenant est en effet que la plateforme open-source sur laquelle il est construit soit Stellar Lumens, la neuvième crypto-monnaie la plus populaire par capitalisation boursière.

Jesse Lund, responsable de la division blockchain d'IBM, félicite le réseau de paiement et de règlement, affirmant qu'il renforce le leadership du géant de la technologie dans le domaine de la blockchain. Il décrit ainsi le développement de World Wire, qui est maintenant utilisé par six banques internationales, notamment RCBC basée aux Philippines, la Banque Busan en Corée du Sud et la Brésilienne Banco Bradesco:

«Nous misons sur une nouvelle idée, qui consiste à pouvoir stocker électroniquement une valeur monétaire et à pouvoir la transmettre en temps réel dans le monde entier… Je pense que le problème des paiements transfrontaliers aujourd’hui repose sur les inefficacités dans la manière dont les banques communiquent, le réseau sur lequel elles communiquent est différent du réseau ou des rails sur lesquels l'argent passe réellement. »

Beaucoup soutiendraient qu'il est déjà possible de stocker électroniquement une valeur monétaire et de la déplacer en temps réel. Les banques sont déjà virtuelles, même si les fonds stockés ne sont pas encore entièrement numériques. Ce qui signifie qu'IBM pourrait ne rien offrir de vraiment novateur dans ce service.

C’est vrai, à moins que vous ne considériez le choix d'utilisation de Stellar par IBM. Jusqu'à présent, le grand rival XRP, anciennement connu sous le nom de Ripple, était le choix du secteur bancaire par défaut. En effet, selon ses développeurs, "cela permet des transactions financières mondiales sécurisées, instantanées et presque gratuites, de toute taille, sans rétro-facturations". Mais Viabhav Kadikar, PDG de CloseCross, explique que pour une plateforme de prévision de marché décentralisée, Stellar est la chaîne de prédilection pour les micro-paiements car elle est relativement peu coûteuse:

«IBM a pris une décision opérationnelle en les choisissant [Stellar] en tant que réseau sur lequel s'appuyer. Une différence considérable par rapport à l'offre virtuelle actuelle des banques réside dans le fait que le flux de fonds proposé par World Wire ne nécessitera pas après coup des rapprochements transfrontaliers. Ce processus implique normalement un certain nombre de banques et même des banques fédérales. Avec World Wire, ils proposent une augmentation globale de l'efficacité et de la transparence. »

Selon la manière dont IBM le décrit, c'est une nouvelle "colonne vertébrale" pour les banques qui est construite en utilisant la blockchain, explique Alex Frenkel, vice-Président des produits chez Kin Ecosystem. Il souligne que la technologie blockchain est plus lente et plus difficile à maintenir qu'une base de données conventionnelle. Sa principale vertu est l'échange direct de valeur dans le monde entier.

«Je ne suis pas sûr que ce soit le moyen le plus efficace pour améliorer la colonne vertébrale bancaire», ajoute-t-il. «La véritable révolution avec la blockchain et la crypto est qu’elle élimine la nécessité d'utiliser les banques pour envoyer de la valeur à travers le monde. Dans cette vision, les banques joueront un rôle complètement différent dans le monde financier et ne se chargeront pas de contrôler et de valider les échanges de valeurs entre personnes. »

Sortir les banques de leur zone de confort

Cependant, de nombreuses banques opèrent toujours dans leur zone de confort, souligne Kadikar.

« Mais un partenariat avec un géant de la technologie tel qu'IBM leur donnera plus de confiance pour tester de nouvelles technologies.

Les grandes banques et les grandes entreprises doivent être dans leur zone de confort lorsqu'elles tentent de tester ou d'utiliser de nouvelles technologies. Ils ont besoin d'un partenaire solide, de grande taille et fiable, fondé sur des expériences antérieures et sur quelque chose que leurs régulateurs accepteront. »

À cette fin, le lancement de World Wire d'IBM est une bonne chose pour le paysage global de la blockchain, en particulier pour le secteur des paiements où les fonctions de finalisation peuvent se développer à grande échelle dans un environnement blockchain sans aucune friction au niveau de l'expérience utilisateur.

Il est également probable que les délais de transaction et les frais diminueront avec ce dernier lancement. Gadi Srebnik, responsable de la blockchain chez Kin Blockchain, issue d'un hard fork de la blockchain Stellar, estime que cela présente de sérieux avantages pour le consommateur final. « Les clients seront gagnants car le travail - et les coûts - seront réduits du côté des banques », dit-il.

Plus important peut-être que le flux de travail et l'efficacité des règlements, IBM établit la norme technologique que toutes les banques devront respecter, a déclaré Jehan Chu, cofondateur de Social Alpha Foundation et partenaire directeur de Kenetic.

«Alors que la concurrence est rude entre les banques, le règlement global quasi instantané sur leur réseau deviendra éventuellement la nouvelle norme. IBM signale où se trouve l’avenir de la finance et s’appuie sur la blockchain. Les banques passent de l’ère électronique à l’ère numérique, avec la blockchain comme tissu conjonctif ».

Source : Investing.com