03. La Qualité de Vie au Travail (QVT)

03. La Qualité de Vie au Travail (QVT)



L’accord entérine un certain nombre de mesures pour améliorer la relation entre managers et managés, et en particulier une charte pour les managers qui traite des principes suivants

  • Meilleure communication du management vers les salariés
  • Prise en compte de la performance collective
  • Écoute individuelle ; dialogue en équipe et communication ascendante
  • Donner du sens au travail & reconnaissance du travail accompli
  • Organisation du travail avec prise en compte de la charge de travail
  • Bon usage des outils et du calendrier
  • Droit à la déconnexion
  • Définition des bonnes pratiques du management à distance
  • Mieux accompagner la « transformation » & Traiter les dysfonctionnements.

Une attention particulière contre le stress avec une contribution de l'ensemble des partenaires dans une démarche de prévention

  • Mise en place d'indicateurs, permettant le suivi et l'analyse du stress
  • Définition de mesures de prévention
  • Mise en place de moyens élargis aux instances existantes

L’accompagnement de la transformation

L’objectif est que les manageurs et managés gèrent les nécessaires transformations de façon plus sereine, par une meilleure compréhension des rôles de chacun dans l'entreprise, et des enjeux liés à l’évolution de leurs métiers (compétences, employabilité, formations).

Le droit à la déconnexion

Un nouveau droit : les plages horaires suivantes sont ‘sécurisées’ pour le salarié : de 20 heures à 7 heures en semaine et pendant les week-ends et jours fériés, Dorénavant, un manager ne peut plus solliciter un salarié, hors urgence, pendant ces plages horaires sans que celui-ci ne puisse faire valoir son droit à la déconnexion.

Les réunions de travail doivent être organisées (hors urgence) à l’intérieur de la plage horaire de 9 heures à 18 heures.

Les outils ne doivent pas se substituer au dialogue direct et aux rencontres en présentiel.

Le travail à distance

Pour la 1ère fois à IBM, un accord formalise la possibilité de travailler à distance :

Extrait de l’accord : « Avec l’évolution des moyens bureautiques et les méthodes de travail, IBM a développé une politique de mobilité, permettant aujourd’hui à ses salariés de pouvoir travailler en dehors des locaux de l’entreprise et en toute circonstance, en mettant à disposition des outils et des technologies adaptés. »

Cet accord définit également ce que doit être un collectif de travail. Il renforce les moyens concernant la santé et le bien-être au travail et la prise en compte de la charge de travail.

Mise en place de nouveaux indicateurs afin de mesurer l’évolution de la qualité de vie dans notre travail, en complément des indicateurs existants (bilan social, rapport Genisson, informations commission de suivi GPEC), avec la possibilité de les faire évoluer au fil de l’eau selon la situation.

Ils permettront d'évaluer l'évolution de la QVT autrement que par les enquêtes « anonymes » qui se font à partir d'un login personnel...

L’accord pourra évoluer grâce à la commission de suivi composée des signataires de l’accord et des représentants de la Direction. Il est donc important que vous vous l’attribuiez et en discutiez avec vos représentants pour le faire progresser.

Durée de l'accord

Cet accord a été conclu pour une durée de 3 ans (19 décembre 2017)