Synthèse projet d'accord RCC et mesures MFDC

Synthèse projet d'accord RCC et mesures MFDC

Rédigé le 22 mai 2019


Les négociations du projet d'accord de RCC (ruptures conventionnelles collectives) sont maintenant terminées.

Une synthèse des mesures est à votre disposition, incluant les modifications obtenues lors des négociations. N'hésitez pas à nous solliciter.

Pour rappel, un accord RCC doit obligatoirement faire l'objet de la signature par au minimum 50 % de la représentativité syndicale. L'ensemble des organisations devrait se positionner d'ici à la fin de la semaine.

Lundi, aura lieu un 2nd CSE Central Extraordinaire validant ces positions.

Nous savons l'importance de ce type d'accord pour nos collègues qui souhaitent partir mais nous regrettons la forte diminution des effectifs (pour rappel, nous étions à IBM France plus de 17 000 en 1993 et plus de 20 000 en 1982. Nous savons que les temps ont changé, que l'automatisation et la mondialisation sont passés par là, mais nous regrettons malgré tout une réduction aussi drastique).

En complément des discussions, il est également important pour la CFTC que soient étudiées des mesures pour "ceux qui restent".

3 grands sujets doivent être abordés :

  • Le partage des richesses  

  • La charge de travail  

  • L'adaptation des salariés aux nouvelles missions, afin que personne ne "soit laissé au bord du chemin"

Sur le 1er point, la direction a accepté d'ouvrir des négociations. Rien n'est encore joué, mais cette demande (comme les autres) est récurrente depuis plusieurs années, et jusqu'à présent la direction y avait opposé une fin de non-recevoir.  

  • 3 réunions sont déjà prévues : Les 20 juin, 11 juillet, et 5 septembre 2019

Georges Clemenceau disait « Quand j'ai un problème, je crée une commission afin d'enterrer les demandes ».

Nous espérons que cela ne soit pas le cas, et nous serons vigilants sur le résultat de ces 3 réunions pour un effet dès 2019, car nous sommes, en effet, intimement convaincus que le fruit du travail de chacun doit bénéficier au collectif dans sa totalité et pas uniquement à une poignée d’actionnaires ou de salariés.

Nous rappelons que si les résultats n’ont pas permis le déclenchement de participation ou d’intéressement, elle n’a pas empêché l’octroi de RSU (Restricted Stock Unit)