Le PSE devient un PSE volontaire

Le PSE devient un PSE volontaire

Rédigé le 04 mai 2021



La transformation de ce PSE en PSE exclusivement basé sur le volontariat montre que l'union syndicale paye. 

Les modalités fiscales et sociales ne changent pas 

Communication intersyndicale 

La Direction vient de nous en informer :
Le PSE 2021 est transformé en PDV (PSE Volontaire) !

Le travail commun des organisations syndicales a porté ses fruits et 2021 ne sera encore pas l’année des premiers plans de licenciements contraints chez IBM.

Les élus et les organisations syndicales se félicitent de cette nouvelle orientation de la Direction issue du dialogue social, jamais rompu malgré les fortes tensions de ces dernières semaines.

Notre première revendication : aucun licenciement contraint chez IBM, a abouti positivement !

L’attente a pu paraitre interminable pour tous les salariés et particulièrement les volontaires au départ, le calendrier a pris du retard, mais ce délai était nécessaire afin de pouvoir faire évoluer la position de la Direction vers une issue plus favorable du plan.

Les organisations syndicales UNSA, CFE-CGC, CFDT, CFTC et CGT ont fort logiquement accepté ce matin que la direction ouvre l’EMC afin que les volontaires puissent dès maintenant se manifester, se renseigner, déposer leur dossier.

Quelles sont les prochaines étapes ?

Le 5 mai, une nouvelle réunion de négociation devrait logiquement déboucher rapidement sur un accord majoritaire, quelques points de revendications restant à discuter.

Le 11 mai, la consultation du CSE-C sur le projet de PSE/PDV devrait clôturer la phase d’information/consultation des instances représentatives du personnel ; elle donnera le point de départ de la validation du projet par la Drieets (ex Direccte) qui devrait donner rapidement son aval. Le Plan pourra ensuite se dérouler dans un calendrier qui reste contraint.

L’ensemble des élus et les organisations syndicales resteront vigilants sur les conséquences sociales du Plan : La charge de travail, l’avenir des sites, l’employabilité des salariés restants.

L’union syndicale et la persévérance ont porté leurs fruits sur le PSE.

Les organisations syndicales CFDT, CFE CGC, CFTC, CGT et UNSA affirment leur volonté de continuer à agir en commun afin de faire bouger les lignes Kyndryl.